En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres techniques similaires.
Vous pouvez ne pas les accepter en modifiant vos paramètres dans votre navigateur. 

**** Adhésion ****

ADHÉRER C'EST NOUS AIDER ET VOUS AIDER

frendeitptrues

Signes cliniques

Lorsque l'hydrocéphalie s'installe de façon rapide (en quelques heures ou quelques jours), il existe des signes cliniques d'hypertension intracrânienne : céphalées violentes, troubles de la vigilance, agitation, raideur de la nuque, vomissements, somnolence, trouble de la vision, paralysie des nerfs oculomoteurs.
Quel examen est préconisé :
- les examens radiologiques (scanner, IRM)
- L'examen du fond d'œil permet de diagnostiquer les signes de compression du nerf optique
Dans l'hydrocéphalie chronique de l'adulte, il n'existe pas de signe d'hypertension intracrânienne. Les signes cliniques associent des troubles de la marche, une incontinence urinaire et des troubles de la mémoire avec confusion et véritable état démentiel, qui peut-être confondu avec la maladie d'Alzheimer.

 Quelques troubles notés chez l'enfant, l'adolescent, l'adulte

Les enfants hydrocéphales sont concernés par la loi du 11 février 2005 sur l'égalité des droits et des chances et l'insertion des personnes handicapées. L'hydrocéphalie constitue un handicap éligible à la prestation de compensation mais également aux instruments facilitant son intégration et accessibilité tels que matériel pédagogique adapté et /ou AV
- des troubles de l'attention
- des difficultés affectant la mémoire (mémoire de travail et/ou mémoire à long terme) touchant surtout la mémoire visuelle. La mémoire verbale est le plus souvent préservée.
- des problèmes de vue : strabisme, baisse de l'acuité visuelle, diplopie,
- des difficultés neuro-visuelles dont les plus fréquents sont :
- difficultés de coordination des mouvements des yeux, de repérage et de poursuite oculaire,
- difficultés d'analyse globale des éléments regardés,
- problèmes de repérage dans l'espace, de latéralisation,
- parfois difficultés de reconnaissance des éléments regardés : visages, objets, formes, couleurs, images, voire même lettres et/ou chiffres...

Ces difficultés peuvent gêner constamment l'enfant ou l'adulte :
- pour se repérer dans un texte, un livre,
- pour dénombrer des quantités,
- et pour les activités motrices fines guidées par la vue avec un risque de dyspraxie.
- Les activités nécessitant habileté manuelle et coordination sont généralement source de difficulté et d'échec

Quand l’hydrocéphalie est décelée précocement, les séquelles sont moindres voir nulles

↑ Haut de page

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

 

72619