En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres techniques similaires.
Vous pouvez ne pas les accepter en modifiant vos paramètres dans votre navigateur. 

**** Adhésion ****

ADHÉRER C'EST NOUS AIDER ET VOUS AIDER

frendeitptrues

Comprendre le Cerveau :

1°) Circulation du LCR dans le Cerveau

cerv siteLe Liquide Céphalo-Rachidien : il sert à quoi ?

(LCR) Liquide clair, incolore qui remplit les ventricules (cavités) du cerveau et de la moelle épinière, les protège, agissant comme un lubrifiant et une barrière mécanique contre les chocs.
Le système nerveux des embryons vertébrés consiste en un tube creux avec un canal courant sur toute sa longueur. Lorsque l'organisme se développe, le canal se rétrécit dans la moelle épinière, alors qu'il s'élargit dans le cerveau en formant les ventricules. Le LCR est formé initialement dans les ventricules qui servent de réseau de trous interconnectés.

Le LCR a une composition chimique légèrement alcaline, similaire au sang. Il ne contient toutefois pas de cellules sanguines rouges et possède une faible quantité de protéines et de lipides, comparé au sang. C'est à 99 % de l'eau et il gèle à 0,57 C (33 F). Il y a à peu près 100 à 150 millilitres de liquide céphalo-rachidien dans le corps d'un adulte normal.

Le liquide céphalo-rachidien possède une fonction essentiellement mécanique. Il baigne le cerveau et la moelle épinière et aide à supporter le poids du cerveau. Il apporte aussi lubrification aux surfaces entre les os environnants et le cerveau ou la moelle épinière. Lorsqu'un individu se cogne la tête, le liquide agit comme un tampon atténuant le coup en étalant l'impact. Le liquide aide

à maintenir la pression à l'intérieur du crâne à un niveau constant. Une augmentation du volume du sang ou du tissu crânien entraîne une diminution correspondante du liquide. Inversement, s'il y a une diminution du volume des matières crâniennes, comme cela arrive lors de l'atrophie du cerveau, le liquide céphalo rachidien le compense par une augmentation de son volume. Le liquide évacue aussi dans le sang de nombreux produits métaboliques, des anticorps, des substances chimiques anormales, et des produits pathologiques de maladies du cerveau et des tissus de la moelle épinière. Il transmet également certaines drogues aux tissus du système nerveux.
La méthode exacte de formation du liquide céphalo-rachidien est incertaine. On pense qu'après son apparition dans les ventricules, il est filtré à travers les membranes du système nerveux (épendyme). La formation du liquide est un processus continuel, et il se remplace complètement toutes les six ou huit heures, soit trois ou quatre fois par jour. Le liquide est éventuellement absorbé dans les veines, il quitte les espaces cérébrospinaux pour divers endroits, incluant les espaces autour des nerfs crâniens. Une partie peut être absorbée par les veines à la surface du cerveau. Il n'y a pas d'organe spécifique qui propulse la circulation du liquide. Le mouvement du liquide est affecté par la poussée vers le bas de la gravité, le processus continuel de sécrétion et d'absorption, les pulsations du sang dans les tissus contingents, la respiration, la pression des veines, et les mouvements de la tête et du corps.
Les médecins se servent du liquide céphalo rachidien pour diagnostiquer des malformations du corps et des maladies. Ils prélèvent le liquide en insérant une aiguille dans la région lombaire au bas du dos. Diverses maladies sont montrées par une analyse chimique du liquide, ou par son apparence. Si le liquide, qui est clair et incolore dans son état normal, est trouble ou opalescent, c'est le signe de l'apparition d'une forme de méningite (inflammation des muqueuses du système nerveux central). Du sang dans le liquide indique une hémorragie dans les ventricules du cerveau

2°) Fonctionnement de la pensée

Le cerveau est divisé en plusieurs zones, chacune d'entre elles étant consacrée à une tâche. La partie du cerveau qui contrôle la pensée se situe à l'avant du cerveau, dans la partie dénommée lobe frontal. Les cellules nerveuses du cerveau, appelées neurones, s'envoient mutuellement des signaux et sont connectées au reste du corps. Le cerveau peut définir d'où proviennent ces signaux et les interprète. Le cerveau est composé de lobes, ce qui permet de réduire son volume dans la boîte crânienne. Si l'on déroulait les lobes, le cerveau serait trois fois plus gros. Le cerveau adulte pèse environ 1,3 à 1,4 kg. Le cerveau d'un nouveau né pèse environ 350 grammes. Le cerveau est relié au reste du corps par la moelle épinière. Cet énorme centre nerveux est situé au coeur de la colonne vertébrale. La moelle épinière est l'axe le long duquel se transmettent la plupart des messages qui vont du cerveau ou qui en viennent. Elle est logée dans la colonne vertébrale. De la moelle épinière part de petits nerfs vers toute la partie du corps. Les messages échangés entre le cerveau et le corps passent par la moelle épinière, située dans la colonne vertébrale. Les nerfs transmettent les messages du cerveau au coeur, à l'estomac et aux autres organes du corps. Ces messages permettent à tous ces organes de fonctionner sans y penser.

Cliquez sur chaque schéma pour l'agrandir

cerveau

tete cerveau

moelleQue font les nerfs du crâne ?

Les nerfs crâniens apportent l'information depuis et vers le cerveau par le crâne. Nous en possédons douze paires, fonctionnant pour chaque partie du corps. Certains nerfs sont connectés aux organes des sens et sont nécessaires à l'équilibre, à l'odorat, au goût, à l'ouïe et au toucher du visage et du cuir chevelu. D'autres contrôlent les muscles ou sont connectés à des glandes ou des organes internes tels que les poumons et le coeur.

 

 

↑ Haut de page

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

 

67759